Cours internationaux et pluridisciplinaires

Ce cours intensif, théorique et expérimental d'une durée de 4 semaines a pour but d'attirer un groupe international d'étudiants (masters et jeunes doctorants) vers la biologie cellulaire en les regroupant autour d'experts reconnus dans ces différentes disciplines.

Description du cours sur le site de l'Institut Pasteur
Inscription sur le site de l'Institut Pasteur

Organisateurs : Roberto Bruzzone, Philippe Chavrier, Chiara Zurzolo

L’Institut Curie et l’Université Pierre et Marie Curie organisent le 6e cours international de Biologie du Développement en collaboration avec le Stowers Institute for Medical Sciences (Kansas City) du 21 septembre au 23 octobre 2015.

Ateliers :  21 septembre - 9 octobre, 2015 (3 semaines)
Séminaires : 12 - 23 octobre, 2015 (2 semaines)

Organisateurs : Allison Bardin, Yohanns Bellaïche, Claire Fournier-Thibault, Jean-René Huynh, Muriel Umbhauer

Des avancées majeures en recherche fondamentale sur le mélanome ont permis de découvrir de nouvelles options thérapeutiques bénéfiques pour les patients atteints de mélanome. Cependant, nous sommes face à de multiples défis prévisibles dont la résistance associée à ces thérapies. Pour transmettre la connaissance intégrative dans le domaine aux jeunes scientifiques et médecins dans ce champ d’investigation, nous organisons un cours qui abordera la biologie fondamentale et du développement embryonnaire du mélanocyte, les mécanismes de transformation de ces cellules en mélanome, le diagnostic, le pronostic et les différentes thérapies. Un accent particulier sera mis sur les nouvelles options thérapeutiques et les résistances provoquées par ces nouveaux médicaments.

Le cours est composé de deux sessions, toutes les deux ont lieu à l'université de Reykjavik.
. 1ère session : cours (21-23 juin) - s'inscrire sur le site de l'Institut Curie
. 2è session : meeting (24-26 juin) - s'inscrire sur ce site : www.melanoma2015.is

L’objectif général de ce cours vise à comprendre le rôle du cytosquelette dans le trafic intracellulaire et la migration cellulaire à différents niveaux : moléculaire, cellulaire ainsi que dans l’organisme vivant. Le cours proposera une introduction aux principaux types de cytosquelette ainsi qu’aux mécanismes fondamentaux régulant le trafic intracellulaire et la migration. Le cours couvrira les mécanismes généraux par lesquels le transport intracellulaire contrôle la migration et l’invasion cellulaire en abordant notamment le rôle des organelles riches en cytosquelette dans ces fonctions. Les intervenants ainsi que les étudiants seront aussi bien des biologistes que des physiciens. Les conférences seront données en anglais à raison de quatre à cinq par jour. Les étudiants devront également donner un bref exposé de leurs travaux.

Les cellules pigmentées humaines comprennent les mélanocytes dérivés de la crête neurale et les cellules de la rétine pigmentaire. La transformation tumorale de ces deux types cellulaires cause les mélanomes cutanés et uvéaux, deux tumeurs très aggressives et difficiles à traiter. Ce cours abordera le développement, la migration et la différenciation des mélanocytes dans l’embryon ainsi que la transformation tumorale en mélanome et la formation de métastases chez l’adulte. Les mécanismes cellulaires et moléculaires de ces processus seront développés. Le cours abordera également les approches actuelles d’imagerie avancée, de biologie des systèmes, et les approches in vivo qui ont permis de mieux comprendre les mélanomes dans les dernières années. Enfin, des orientations pour les approches thérapeutiques seront exposées.
Le cours pratique illustrera les notions abordées dans le cours, notamment par des manipulations in vivo chez l’embryon et des analyses cellulaires in vitro, suivies d’analyses par imagerie avancée.

Organisateurs: A-H. Monsoro-Burq, S. Saule, P. Pla, C. Borday, M. Locker, F. Coquelle

Le but de ce cours est de fournir un aperçu global des régulations post-transcriptionnelles de l’expression des gènes à différentes étapes, incluant notamment l’épissage, la polyadénylation, la stabilité et la traduction des ARN (pré-)messagers. Ce cours couvrira plus particulièrement 3 aspects : les mécanismes moléculaires sous-jacents, les analyses pan-génomiques des réseaux de régulations post-transcriptionnelles et les implications en cancérologie avec une session spéciale intitulée “l’ARN vers la clinique”.
 

Ce cours a pour objectif de montrer la complexité de la transcription chez les eucaryotes et chez les bactéries produisant, en plus des ARN codants les protéines, un vaste nombre de transcrits non codants (ARNnc). Les intervenants décriront la biogenèse des différents types d’ARNnc, ainsi que leurs implications dans les mécanismes de régulation de l’expression des gènes et dans la stabilité des génomes. Les thèmes abordés couvrent aussi bien les petits ARN non codants régulateurs (miRNA, siRNA et piRNA) que les grands ARNnc, plus récemment décrits, et leurs rôles dans le développement, la différenciation cellulaire et les maladies humaines.

Organisateurs : D. Bourc'his, E. Heard, A. Londono, A. Morillon, M. Pinskaya, A. Shkumatava,  F. Toledo

Ce cours intensif, théorique et expérimental d'une durée de 4 semaines a pour but d'attirer un groupe international d'étudiants (masters et jeunes doctorants) vers la biologie cellulaire en les regroupant autour d'experts reconnus dans ces différentes disciplines.

Descriptif du cours également sur le site de l'Institut Pasteur ainsi que le programme complet.

Inscription sur le site de l'Institut Pasteur
Organisateurs : Roberto Bruzzone, Philippe Chavrier, Chiara Zurzolo

La première semaine traitera des conséquences moléculaires d’une exposition aux radiations ionisantes à faibles doses, depuis le stress oxydant et les lésions macromoléculaires immédiates jusqu’aux effets à long terme, tels que le développement de cancer, en tenant compte de la susceptibilité individuelle. Comment les connaissances sur les mécanismes moléculaires peuvent être prises en compte pour les études épidémiologiques et pour mieux estimer la variabilité inter-individuelles de radiosensibilité sera présenté. La seconde semaine est consacrée à des travaux pratiques en laboratoire : extraction d’ADN, d’ARN et de génotypage, mesure de l’activité de réparation de l’ADN et d’analyse des adduits formés sur l’ADN et les protéines par différentes techniques dont la cytométrie en flux et l’immunofluorescence.

Organisateurs : Janet Hall, Sylvie Chevillard and François Leteurtre


Pour davantage d'informations et inscription
: cliquer ici ou contacter les organisateurs à l'adresse suivante : studentsdoremi2014@curie.fr

Les objectifs de ce cours sont de fournir un aperçu des mécanismes épigénétiques et de leurs liens avec la chromatine. Les différentes fonctions du noyau impliquant le génome et son organisation seront discutées en insistant sur les limites technologiques et les nouvelles approches expérimentales développées. Les liens entre la perte des fonctions du noyau et le développement de pathologies humaines seront présentés.

Le succès de ce cours repose sur une forte contribution des participants qui doivent assister de façon très proactive à l'ensemble des événements organisés. Cela implique notamment :
i) la présentation de leur propre projet scientifique sous forme de poster,
ii) la participation au Journal Club pour présenter et réaliser une analyse critique d’articles clés dans le domaine de l'épigénétique et proposés par les intervenants,
iii) la participation à l'atelier « Développement de Carrière » du samedi matin et aux « epi-Courses » tel que l'atelier « Art & Sciences ».

Une session spéciale sera dédiée à l'invitation de 3 étudiants alumni qui ont eu une expérience réussie dans le domaine de l'épigénétique.

Organisatrices : Geneviève Almouzni, Nathalie Dostatni