2020
20 avril
24 avril
Vignette
Cours 2e & 3e cycle universitaire

Instabilité des Génomes & Pathologies Humaines

L’instabilité génétique est une caractéristique des cellules cancéreuses mais aussi une cause de maladies génétiques chez l’homme. Notre appréhension des relations causales entre instabilité génétique et le développement de pathologies humaines repose sur nos connaissances des mécanismes fondamentaux du métabolisme de l’ADN et de l’ARN, depuis l’organisation spatial et chromatinien des génomes, leur expression et régulation au cours du développement ou en réponse à des stress environnementaux. 

La dérégulation de ces mécanismes fondamentaux liés au métabolisme des génomes peut être à l’origine de pathologies humaines, incluant le cancer, le vieillissement, des maladies neurologiques et des déficits immunitaires. 

 

Organisation :

  • Des séminaires donnés par des orateurs spécialistes du domaine couvrant les mécanismes fondamentaux qui gouvernent la stabilité des génomes, aux approches grandes échelles (signatures moléculaires, protéomique, NGS) et les pathologies associées. Il s’agit de valoriser comment un continuum de recherche, allant de la recherche fondamentale à la recherche clinique et translationnelle, permet de répondre à des questions de santé humaine.
  • Des ateliers : Développement de carrière,  Communication scientifique, Workshop technologique, Session poster, « Elevator Pitch », Présentation et modération des orateurs par les participants.
  • Prix Poster 
  • Visite du musée Curie

 

Les principaux thèmes abordés sont :

  • Mécanismes fondamentaux du maintien de la stabilité des génomes (réparation, réplication, signalisation des dommages, organisation spatiale et chromatinienne des génomes).
  • Le dysfonctionnement de ces mécanismes dans les pathologies humaines (Cancer, Vieillissement, immunodéficience).
  • Signature moléculaire par des approches à grandes échelles.

La réponse aux dommages de l’ADN comme cible thérapeutique anti-cancer et outils de diagnostic/pronostic.

Date limite d'inscription
Demande d'inscription

Présentation

Objectifs

Ce cours international a deux objectifs thématiques :

  • Familiariser les étudiants/chercheurs aux mécanismes qui contribuent à la stabilité des génomes, allant des mécanismes moléculaires fondamentaux (transcription, réparation, réplication, organisation spatiale) aux approches grandes échelles (signature moléculaire de l’instabilité génétique par NGS et protéomique).
  • Valoriser comment un continuum de recherche, allant de la recherche fondamentale à la recherche clinique et translationnelle, permet de répondre à des questions de santé humaine.

Les objectifs pédagogiques sont :

  • Inciter les étudiants à la prise de parole. Les étudiants assureront le rôle de modérateur et présenteront les orateurs+ présentation courte de leur sujet de recherche. 

Former les étudiants à l’évaluation en désignant eux même prix du meilleur poster.

Travail personnel

  • Développement de carrière
  • Communication scientifique,
  • Workshop technologique,
  • Session poster
  • « Elevator Pitch »
  • Présentation et modération des orateurs par les participants.
  • Prix Poster 

Table ronde pour l’atelier développement de carrière 

Examen et évaluation

Les étudiants seront évalués sur les ateliers suivants :

  • Présentation et modération des orateurs
  • Participation et animation scientifique
  • Elevator Pitch.

Informations pratiques

Infos pratiques

L’instabilité génétique est une caractéristique des cellules cancéreuses mais aussi une cause de maladies génétiques chez l’homme. Notre appréhension des relations causales entre instabilité génétique et le développement de pathologies humaines repose sur nos connaissances des mécanismes fondamentaux du métabolisme de l’ADN et de l’ARN, depuis l’organisation spatial et chromatinien des génomes, leur expression et régulation au cours du développement ou en réponse à des stress environnementaux. 

La dérégulation de ces mécanismes fondamentaux liés au métabolisme des génomes peut être à l’origine de pathologies humaines, incluant le cancer, le vieillissement, des maladies neurologiques et des déficits immunitaires. 

Résultat de sélection
March 25, 2020
Il n'y a pas de frais d’inscription pour ce cours

Pas de frais d’inscription

Lieu
Bâtiment de Biologie du développement (BDD)
Amphithéâtre du bâtiment de Biologie du développement (BDD), 26 rue d’ULM, 75005, Paris.

Effectif maximum

30 personnes

Effectifs

30

Conditions de selection

Sélection sur CV + Lettre de recommandation

Intervenants

Intervenants

Constance ALABERT - UK

Sergio de ALMEIDA - PT

Sebastian AMIGORENA - FR

Allison BARDIN - FR

Renata BASTO - FR

Pascale BERTRAND - FR

Erika BRUNET - FR

Aura CARREIRA - FR

Frederic CHEDIN - US

Laure CRABBE - FR

Françoise DANTZER - FR

Corinne DUPUIS - FR

Jessica DOWNS - UK

Daniele FACHINETTI - FR

Vincent GELI - FR

Karim LABIB - UK

Christophe LACHAUD - FR

Benoît PALANCADE - FR

Eva PETERMANN - UK

Sophie POLO - FR

Pablo RADICELLA - FR

Marc-Henri STERN - FR

Keynote speakers

Steve JACKSON - UK

Steve KOWALCZYKOWSKI - US

Lorraine SYMINGTON - US

Organisateurs

UMR 3348

UMR 3244

Comité scientifique

Aura Carreira, unité UMR3348  « Stress génotoxiques et cancer », chef d’équipe « Recombinaison Homologue et Cancer », Institut Curie, Orsay.

Chunlong Chen, unité UMR3344 « Dynamique de l’information génétique », chef d’équipe « Programme de Réplication et instabilité du génome », Institut Curie, Paris. 

Valérie Borde, unité UMR3344 « Dynamique de l’information génétique », chef d’équipe « Dynamique des chromosomes et recombinaison », Institut Curie, Paris. 

Sarah Lambert, unité UMR3348 « Stress génotoxiques et cancer », chef d’équipe « Recombinaison, Réplication et Stabilité des Génomes », Institut Curie, Orsay.

Organisation

  • UMR 3348 - Stress Génotoxiques et Cancer